Foyers intérieurs

Si vous avez l’intention d’installer un appareil de chauffage ou d’ambiance, alimenté au bois ou au gaz, neuf ou usagé, voici quelques règles à suivre:

  • Vous devez obligatoirement vous procurer un permis auprès du Service de l’urbanisme pour procéder à l’installation d’un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté au bois ou au gaz.

  • Assurez-vous que l’appareil est homologué par un organisme reconnu (ULC, Warnock Hersey, etc.) et que la plaque d’homologation est toujours présente sur l’appareil. Celle-ci doit demeurer en tout temps visible sur l’appareil puisqu’elle est la seule preuve comme quoi l’appareil est homologué pour des dégagements moindre qu’un appareil non-homologué.

  • Assurez-vous d’avoir le manuel du fabricant et veuillez vous y référer pour l’installation de l’appareil. Les dégagements et les protections qui y sont demandées doivent être observés lors de l’installation. Le type de cheminée à installer et les différentes options de raccordement y sont également indiqués.

  • Il est interdit d’installer un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol dans une chambre ou une salle de bain.

  • Il est accepté d’entreposer un maximum de cinq litres de liquide combustible pour appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol par logement.

  • Il faut utiliser uniquement l’éthanol ou le bioéthanol approuvé pour l’appareil.

  • L’éthanol et le bioéthanol sont des liquides combustibles hautement inflammable, il est donc très important de le tenir loin de toutes sources de chaleur, de l’entreposer dans un endroit sec et de ne jamais l’exposer directement au soleil.

  • Un apport d’air suffisant dans la pièce est nécessaire mais pas la présence de courants d’air (les courants d’air peuvent déplacer la flamme et constituer un danger). Un apport d’air frais est recommandé pour chaque heure de fonctionnement. Il est suggéré d’ouvrir une fenêtre ou une porte pendant cinq minutes. L’appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol ne doit pas fonctionner sans surveillance ou pendant votre sommeil. La combustion de l’éthanol et du bioéthanol réduit le taux d’oxygène dans la pièce.

  • Le brûleur d’un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol ne doit jamais être rempli lorsqu’il est encore chaud ou pendant que l’appareil fonctionne.

  • On ne doit pas fumer lorsqu’on remplit le brûleur d’un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol.

  • Il est important de vous informer auprès de votre compagnie d’assurances avant de faire l’acquisition d’un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté à l’éthanol ou au bioéthanol puisque certaines compagnies pourraient refuser d’assurer ce risque.

  • Les meubles, les rideaux et tous les autres matériaux inflammables doivent se retrouver à une distance sécuritaire d’un appareil de chauffage ou d’ambiance.

À la suite de l’installation, un inspecteur en prévention des incendies doit procéder à l’inspection de toute nouvelle installation.

Également, si un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté au bois ou au gaz est installé dans un bâtiment bâti après août 2009, vous devez installer des avertisseurs de monoxyde de carbone dans le bâtiment.

Le Service de sécurité incendie peut effectuer sur demande, l’inspection d’un appareil de chauffage ou d’ambiance alimenté au bois ou au gaz mais n’émet aucune attestation de conformité pour aucun type d’appareil. Si vous désirez obtenir une attestation de conformité pour un appareil de chauffage, vous pouvez vous référer à l’Association des professionnels du chauffage.