La Ville pose des actions concrètes

La Ville de La Prairie est soucieuse de développer son territoire dans le respect de la nature et dans un souci de développement durable. Elle est aussi sensible aux initiatives qui contribuent à l’embellissement du cadre de vie et au fleurissement de son territoire.

Gestion différenciée des terrains municipaux

La gestion différenciée consiste à limiter l’entretien de certains espaces verts afin de stimuler la floraison spontanée d’espèces végétales adaptées au sol et au climat tout en favorisant la biodiversité, notamment en milieu urbain.

Concrètement, à compter de mai 2023, la Ville de La Prairie réduit la fréquence de tonte de certains de ses espaces verts.

De plus en plus répandue dans le monde municipal, cette technique de gestion des terrains comporte de nombreux avantages. Elle contribue notamment à :

  • offrir un lieu de repos et de la nourriture à des insectes pollinisateurs, à des oiseaux et à des petits animaux;
  • créer des écosystèmes plus résilients aux aléas de la météo;
  • former des ilots de fraîcheur et ainsi atténuer les effets des changements climatiques;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l’entretien des terrains.

Diminution de la fréquence de tonte

Au cours de la belle saison, la Ville évite de tondre le gazon sur des terrains ou des parcelles de terrains préalablement choisis. Elle veille cependant à assurer les dégagements nécessaires pour éviter les nuisances. De même, les espaces verts les plus fréquentés, par exemple ceux situés à proximité des modules de jeux, ainsi que les terrains sportifs continuent de faire l’objet d’une tonte et d’un entretien réguliers.

Voici les terrains ou parcelles de terrains municipaux faisant l’objet d’une gestion différenciée cette année :

  • aux abords du chemin Saint-José dans le quartier industriel;
    sur le terrain situé à côté du CPE La Prairie au coin de la rue des Tulipes et du boulevard de la Magdeleine;
    à l’arrière du 25, rue Ernest-Rochette;
    dans le parc de l’Arrondissement;
    dans le parc des Jésuites;
    dans le parc des Lucioles;
    dans le parc du Faubourg;
    dans le parc du Rempart;
    dans le parc du Rhône;
    dans le parc Paul-Boucher.

Mai sans tondeuse

En mai, les citoyens sont invités à prendre part au mouvement Mai sans tondeuse. Mieux connu au Québec sous le nom de Défi pissenlits, il consiste à laisser pousser le gazon et les pissenlits, source importante de nourriture pour les abeilles, dans le but d’aider ces insectes à bien entamer la saison de la pollinisation.

Les citoyens souhaitant participer à cette initiative sont invités à afficher leurs couleurs. Une affichette conçue spécialement pour l’occasion, destinée à être plantée sur son terrain, est disponible à la bibliothèque Léo-Lecavalier ou à l’hôtel de ville (les quantités sont limitées).

Il est également possible d’imprimer le visuel et de l’afficher à sa fenêtre (cliquer sur le fichier ci-bas pour l’imprimer).

Prés fleuris

La Ville de La Prairie a planté des prés fleuris près des vergers urbains.

Comme leur nom l’indique, les prés fleuris sont des parcelles de terre où poussent en synergie des plantes à fleurs indigènes – qui croissent naturellement sur un territoire donné –, mais aussi des légumineuses et des graminées. Ensemble, elles forment un écosystème naturel et durable qui attire notamment les insectes pollinisateurs comme les abeilles, essentiels à la production des arbres fruitiers.

Vergers urbains

Près de 80 arbres fruitiers ont été plantés dans les parcs suivants au cours des dernières années : de l’Aulnaie, de La Clairière, Émilie-Gamelin, Léo-Rouillier, de L’Arrondissement, du Rhone, Thomas-Auguste-Brisson, des Prés-Verts et Richelieu. La Ville a pris soin de sélectionner des variétés d’arbres bien résistantes et peu sujettes aux attaques des insectes et des maladies.

Ce sont donc 56 pommiers, 16 poiriers et 8 pruniers qui sont accessibles en tout temps aux citoyens. La Ville compte d’ailleurs sur ces derniers pour une cueillette responsable et équitable, c’est-à-dire toujours faite en pensant aux autres.

Les Fleurons du Québec

La Corporation des Fleurons du Québec a pour mission d’organiser, de soutenir et de développer le programme de classification horticole des Fleurons du Québec pour les municipalités québécoises. Le programme a des retombées sur les plans social (santé, bien-être, fierté), économique (développement de l’industrie horticole et attractivité du territoire pour les entrepreneurs) et environnemental (verdissement urbain). Sur le plan touristique, les retombées se caractérisent notamment par un paysage amélioré et une hausse de la fréquentation touristique grâce au label des Fleurons, dont la valeur est reconnue et appréciée des visiteurs québécois, canadiens et étrangers.

La cote de 5 fleurons est présentement attribuée à La Prairie, pour un « embellissement horticole spectaculaire dans la totalité des domaines ». Un bon classement au concours des Fleurons du Québec est une source de fierté, car il constitue une reconnaissance publique de l’embellissement de l’environnement et de l’instauration d’un milieu de vie plus propre, plus vert et plus sain.

La Prairie est fière de son cinquième fleuron. Aidez la Ville à le maintenir en contribuant, vous aussi, à l’embellissement de votre communauté!

Station lave-glace

Dans le but de réduire l’empreinte écologique des automobilistes, la Ville de La Prairie a implanté une station de lave-glace en libre-service au parc Lucie-F.-Roussel.

Les citoyens peuvent y faire le plein de lave-glace comme dans une station-service, soit directement de la pompe au réservoir de la voiture. Le client paie seulement pour la quantité dont il a besoin, ce qui évite le gaspillage.

Une station de lave-glace vise à réduire la grande quantité de bidons qui s’en vont au dépotoir en encourageant la réutilisation et, éventuellement, l’élimination des bidons à la source.

Renseignements

Pour toute question ou demande d’information à propos du contenu présenté sur cette page :